Pourquoi AUX 2 TABLES? parce que l'homme ne vit pas que de pain....

Qui êtes-vous ?

Ma photo

 Bienvenue sur mon blog "AUX 2 TABLES", où nourritures terrestres et nourritures célestes se côtoient. Sentez-vous libre de grignoter, goûter, déguster l'une ou l'autre selon votre appétit...

mercredi 1 juillet 2015

Eutrapélie.


Houlala! mais que vient donc faire ce mot barbare sur ce blog? 

Serait-ce le soleil qui tape un peu trop fort en ce moment et qui me fait écrire n’importe quoi?

Eutrapélie???

Peut-être s’agit-il d’un nouvel ingrédient de cuisine bio? Pas du tout!


Une nouvelle maladie? Non, pas que je sache!

Un prénom ancien comme Eulalie, Euphrasie ? Pas davantage! Alors… Vous séchez? (Normal avec ce soleil Clignement d'œil)

J’avoue, la lecture de ce mot m'a intriguée.
Il fallait que j'en sache davantage...!


- Saint Thomas d’Aquin trouve que ce mot sonne un peu comme le nom d’un instrument de torture! Aïe aïe aïe!

- Wicktionary donne comme définition: “Disposition à plaisanter, à tenir des propos fins, agréables et spirituels” J'aurai pu me contenter de ça, mais c'est mal me connaitre!

Voila ce que j’ai découvert après moult recherches. J’espère que comme moi, vous en saurez un peu plus en arrivant à la fin de ce post.

En fait l’eutrapélie est une vertu.



Reproduction d'un plat de reliure peint,
tiré du Traité sur les vertus cardinales
(François Desmoulins, Lyon, vers 1510).
Chaque vertu est associée à un animal :
la Prudence tient un dragon ailé,
la Force un lion, la Justice un échassier,
la Tempérance une licorne.

Non, pas une des grandes vertus théologales comme la Foi, l’Espérance, ou la Charité, ou une vertu cardinale comme la prudence, le courage, la justice ou la tempérance dont elle se rapproche beaucoup.
(Remarquez au passage la petite révision sur les noms des différentes vertus...)

Non c’est une “petite” vertu, petite, dans le sens de la “petite voie” de Thérèse de l’Enfant Jésus. 
Une de ces vertus toutes simples comme la politesse, la ponctualité,  qui par sa pratique quotidienne met de l’huile dans nos relations en société et dans nos familles.


L’Eutrapélie est la vertu de la “bonne humeur” qui peut prendre plusieurs visages: 

- Elle sera parfois discrète, lumière pour votre entourage. 
- Enjouée, rieuse, elle sera contagieuse sur ceux qui pourraient avoir  un esprit “rabat-joie” grognon.

C'est aussi la vertu du “Ni trop, ni trop peu”: Plaisanter avec finesse, jouer avec entrain mais sans excitation, converser, se détendre avec mesure, sans vulgarité, sans licence, sans débordement. 

Pour être un peu plus explicite, c’est le juste milieu qui distingue le gourmet du goinfre, l’actif de l’agité, l’homme d’esprit du balourd ou du goujat …

Tout un programme, quand on imagine les applications qu’on peut lui donner: 
ni trop d’activité, ni trop de farniente, ni trop de repli sur soi, ni trop de dispersion, ni trop de veille, ni trop de sommeil, ni trop de fiesta, ni trop d’austérité etc…
(En cela elle rejoint assez bien la tempérance.

Cette vertu préserve la dignité de l’homme en ne permettant aucun débordements qui abîme le corps, l’esprit et l’âme. Subtile dosage!


L’Eutrapélie est donc l’art de la gaîté, de l’humour de bon aloi, l’art de se relaxer, sans en faire “un max” (Ce n'est pas “se lâcher”) Elle nous ouvre à la joie: joie de jouir pleinement d’un repos bien mérité, joie de s’occuper de soi et de se donner aux autres. 

Joie aussi de se rapprocher de Dieu car selon le Cardinal Giovanni Lajolo, l’eutrapélie est “doux rayon de la lumière du Christ”, le chemin vers le Royaume des Cieux! rien de moins! 
Cette détente est nécessaire pour notre bon équilibre, et pour une bonne efficacité dans notre travail.

Bref un beau programme à (re) découvrir pendant ce temps de vacances qui s’ouvre à nous. Cela ne veut pas dire que nous devenons insensibles aux drames humain, aux douleurs du corps et de l’âme de nos proches. Non cette jolie vertu nous tourne vers les autres, nous éloigne des humeurs chagrines. C’est votre sourire qui illumine le visage de l’autre et transforme sa journée! 

Profitons donc de nos plannings plus lights de l’été pour observer ce qu’il y aurait à changer en nous pour que cette “petite” vertu de la bonne humeur transforme nos cœurs et nos relations, afin qu’elle soit bien forte et bien solide à la rentrée…!

Je laisse à saint Thomas d’Aquin le mot de la fin:

Pour lui, l’eutrapélie est «la force des caractères délibérément enjoués, le secret des personnes dont on envie la joie de vivre tandis qu’on sait les épreuves silencieuses et l’humble dignité qui les marquent. Leur amitié réjouissante offre à l’âme et au corps arc-boutés dans la difficulté, la détente qui les sauve de la cassure ».

Un peu comme si notre vie ressemblait à un arc trop tendu, prêt à se rompre. La bonne humeur vient le détendre, empêchant ainsi l'arc de se rompre, donnant à notre vie un peu plus de légèreté!
Collioure 2014.

De bonnes vacances à ceux qui ont la chance d'en avoir et une bonne dose d'eutrapélie à ceux qui restent à leur poste! Clignement d'œil

Sources:
Père Caffarel, (Equipes Notre-Dame).
Juliette Levivier (Famille Chrétienne)
Saint Thomas d'Aquin
Wiktionary